Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.multidimensions.over-blog.com

François Hollande Contre le Terrorisme. Donald Trump avec son mur de sécurité. Obama sacrifie l'Afrique !

Rédigé par Lucas Publié dans #Newsletter-Page

La France aux français d'abord et le reste après, quand bien même qu'on soit de la gauche ou de la droite ou du centre, c'est comme le pouce et l'index, on appartient à la même main et l'utile, le mieux à faire, c'est de rester souder, de rester frères, donc français.

Alors pourquoi se tirer de boulets fumants quant à l'invasion djiadhiste qui ne fait pas dormir le monde. Plus l'on accuse l'autre, plus on appelle l'ennemi. La brousse est en feu, rats et reptiles tous se réfugient dans un même trou. Ce n'est pas l'heure de se bouffer mais plutôt de trouver les voies et moyens pour sortir de l'impasse. Que gagnerait-on à vouloir bouffer Hollande et son ministre de l'intérieur alors que vous tous êtes dans les flammes du djiadhisme.

Sarko a remis sa boîte de suggestions thérapeutiques au gouv, voilà qui est bien, même si Madame Chaude-Chaude le Pen ait lancé son venin qui ne pardonne pas vers le gouv.

Le djiadhisme, c'est comme la mort, il vient pendant qu'on s'y attend le moins ! Mais ce qui est vrai est que cette mort-ci peut-être évité et même appréhendée et détruite. Elle n'est pas invisible ni insaisissable.

Alors chaque français, là où il est, a son rôle à jouer. On est tous sur le qui-vive. Le spectre de aa guerre est dans nos murs. restons éveillés !

Avoir un oeil sur les mouvements irréguliers chez les voisins, dans le quartier et signaler tout agissement suspect. Surveiller les étrangers qui arrivent dans le quarier, qui viennent habiter au-dessus de vous, en face de vous. Les barmen ne sont pas en reste, votre psychologie est plus que développée pour dévisger les gens, lire dans le profond secret des gens. Donc chaque français est avant toute chose agent de sécurité là où il est. Mais la menace peut aussi venir de l'intérieur, des français eux-mêmes, c'est-à-dire des détraqués, des traitres au coeur de vampires ! Même si c'est dans l'habitude des blancs de s'enfouter des voisins qui vivent en face, à côté, derrière, au-dessus d'eux, , maintenant la donne a changé ; il faut se surveiller.

Tenez ferme et tout ira pour...le mieux !

Mais; et si Donald Trump avait raison ; élever un mur à la frontière mexicaine ! Mais, l'idée de cet homme n'est pas nhineulle comme nombre de personnes l'interprètent. Ce n'est pas un mur en béton armé, en matériaux durables comme la plus célèbre Muraille de Chine. C'est le mur du contrôle rigoureux, strict de tout mouvement d'accès aux USA avec tout le dispositif humain et matétiel que cela peut nécéssiter. Il peut se dresser côté Mexique, tout le long de l'Atlantique, etc.... Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Qui veut entrer ? et pourquoi faire ? Qu'est-ce qu'il amène aux Usa ? Vous auriez tort à vous en prendre à Donald Trump qui voudrait peut-être donner un nouveau type de vivre, de penser aux Usa. Le contrôle, le mur, ce n'est pas seulement pour le noir ! C'est pour tout le monde ! Ce n'est pas un mur de discrimination raciale, c'est pour seulement préserver les américains de la gangrène venant de l'extérieur. Donald Trump va embraserait l'Amérique si l'existence de ce mur est autrement interprêté !

C'est le mur du contrôle dont l'Afrique a aussi besoin face à ces arrivées en masse des étrangers qui y accèdent sa ans aucun papier ni projet d'investissement. Vraiment un pays africain a-t-il besoin d'un asiatique qui vient ouvrir un magasin de baskets, de stylos, alors que l'Afrique centrale par exemple, malgré la richesse dont elle regorge,, n'a même pas une fabrique de boutons, d'aiguilles, voire de cure-dents. C'est ce que la Chine devait apporter à l'Afrique. L'Afrique ou mieux ses responsables ne voient pas plus loin que le bout de leur nez où se trouvent suspendus l'honneur, la gloire, l'opulence.

Les rideaux vont se refermer sur le théâtre de la Maison Blanche et Obama s'en va laissant une Afrique démocratiquement délabrée qui va s'enliser dans la dictature de ceux qui la dirigent. La démocratie n'est que de mot ! L'Africain n'a pas encore cette culture de la démocratie de l'alternance au pouvoir. Quand on a grignotté au gateau au premier jour, on tient à rester pour ne pas voir les autres passer à leur tour. le goût du lucre, du tapis rouge, de la gloire, de la puissance...voilà qui les accroche...vanité des vanités. 16 pays étaient encerclés dans l'agenda d'Obama dans lesquels il devait faire opérer le changement démocratique, mais, hélàs; rien n'y fait ! Malgré ses discours électriques, captivants, de dernière minute, c'est l'échec total dans sa politique africaine avec Hilary Clinton ! A moins qu'il ne se ressaisisse avant l'adieu et pare au plus vite.! Time game is not over yet; so I think you can do something ! Can't You ? I know, I am sure, you CAN ;

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :