Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.multidimensions.over-blog.com

NE TOUCHEZ PAS A LA FEMME S'IL VOUS PLAÎT !

30 Décembre 2016 , Rédigé par Lucas

Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......
Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......

Femme douce, femme des champs, femme des rivières, femme battue, violentée, violée.......

(discours d'une femme moderne : voir image dans le diaporama, la dame au micro devant la foule)

……Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

La parité n’exclut pas la soumission de la femme à l’homme, nous référant à la Bible et surtout au plan purement familial. Mais cette soumission ne signifie ni faiblesse ni lascivité de la part de la femme et ne peut en aucun cas donner des prérogatives à l’homme de se prévaloir supérieur à la femme sur le plan intellectuel et de la mondialisation !……

Car, la femme qui se sacrifie et se surpasse aux études, à tous les niveaux, au même titre que l’homme est en droit de se maintenir à tous les échelons si stratégiques soient-ils, pour vu qu’elle sache se défendre valablement.

La femme, c’est elle qui donne la vie et c’est elle qui peut l’étouffer aussi. Si nous sommes-là aujourd’hui, réunis tous et toutes en ces lieux, nous nous devons de vouer une pensée adoratrice à  cette maman qui nous a fait voir la lumière du soleil. Elle aurait été aussi, dans l’alternative, capable de nous en priver. Alors, pourquoi ne la respecterions-nous pas aujourd’hui ! Pourquoi est-elle alors, jusqu’à ce jour, l’objet de tant de tortures, de tant de discrimination : elle est violentée, violée, battue, et que sais-je encore !....

… Nous voulons un partage équitable dans la gestion de la chose publique, une présence remarquée aux postes-clés. J’exhorte donc toutes les mamans africaines qui ont  accompli des études au plus haut niveau, de puiser dans le plus profond d’elles-mêmes, de leur conscience, des énergies nécessaires afin de pouvoir ambitionner, sans hésitation, le poste de présidence de la république. Seule la maman connaît le secret de la marmite dans le foyer…

 

Et dans ce sens, c’est elle qui saura donner à chaque enfant de cette Afrique, notre beau et très riche continent, la part qui lui convient réellement et qui puisse le satisfaire ! Les  mamans africaines devront donner l’exemple et montrer aux yeux du monde la bonne  manière de gestion et de direction de la Res  Publica en se soumettant  aux clauses  écrites en lettres d’or dans les constitutions inviolables de nos pays respectifs ! Là où les hommes flanchent, les mamans africaines doivent trancher ! Les mamans éééééé ! Les mamans aaaaaaah !

… En ce qui concerne le viol, je déclare que cet acte commis consciencieusement par des irresponsables, par des bandits, est semblable à une morsure de serpent par laquelle se transmet le venin dans le circuit sanguin de la victime causant ainsi, si on n’y prend garde, mort d’homme. Imaginez-vous le nombre de femmes, à travers…

 

… l’Afrique et tout le monde entier, qui ont été violentées, violées et qui aujourd’hui sont encore traumatisées et en portent des séquelles. Combien ont du mal aujourd’hui à se réintégrer dans la société étant donné qu’elles sont devenues la risée et l’objet de chuchotement de la part de la société ? Combien aujourd’hui ne peuvent-elles  plus se remarier, elles sont vomies par la société comme si elles portaient sur elles  le tatouage ou la cicatrice de la malédiction, ou le masque du virus du SIDA. Combien encore qui,  pour pouvoir revivre une vie en couple dans un foyer normal, doivent faire le déplacement vers des contrées lointaines où elles sont méconnues ! C’est fort triste ! Que de vies ainsi gâchées!

Je ne mâcherai  pas mes mots en disant que le serpent qui mord est vite pourchassé, rattrapé et écrasé. J’ai bien dit ECRASE en lettres majuscules. Je demande à tous les Parlements africains et du monde entier, de voter une loi rigide et tranchante qui protégerait la femme face à ce que je peux appeler ici un fléau ! Imaginez-vous un instant l’enlèvement de 200 lycéennes nigérianes et d’autres femmes à travers le monde, appréhendées et transformées en machines de plaisir par de loups garous. C’est révoltant non ? Dona Nsimba Kimpa Vita a régné à son époque,  de manière cartésienne, grâce à l’application de la Loi du Talion ! Et la vie avait un sens !

 

J’ai dit et je vous remercie.

Lire la suite