Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.multidimensions.over-blog.com

67ème ANNIVVERSAIRE DE LA MORT DE SIMON KIMBANGU : PREMIER SAUVEUR DES AFRICAINSS

13 Octobre 2018 , Rédigé par Lucas Publié dans #RELIGION ANCESTRALE

couple spirituel de la REMPAD
couple spirituel de la REMPAD

couple spirituel de la REMPAD

Drapeau REMPAD, Flutistes REMPAD, Photo KIMBANGU-LULENDO-MPADI
Drapeau REMPAD, Flutistes REMPAD, Photo KIMBANGU-LULENDO-MPADI
Drapeau REMPAD, Flutistes REMPAD, Photo KIMBANGU-LULENDO-MPADI

Drapeau REMPAD, Flutistes REMPAD, Photo KIMBANGU-LULENDO-MPADI

12 Octobre 1951, 12 Octobre 2018, voilà déjà, jour pour jour, 67 ans bien révolus, depuis que le Premier Sauveur KIMBANGU DIATUNGUNUA a quitté cette terre des hommes.

Et les MPADISTES, fidèles à la coutume, mobilisés comme un seul homme, sous la conduite éclairée de SON EMINENCE BOSEKOTA KITEDIKA MPADI, REPRESENTANT LEGAL, CHEF SPIRITUEL DE LA CONFESSION RELIGIEUSE « RELIGION MPADISTE », (en sigle REMPAD), NKULUNTU-a-zi-NTUMUA, GARDIEN DE LA FOI MPADISTE, vont se rassembler ce 14 octobre 2018 au Siège Social et Administratif, sis 124, 3ème Rue, Quartier MALEMBA, Commune de Matete (réf. Croisement Route Ma Crevette et 3ème Rue), pour célébrer en toute allégresse, le 67ème ANNIVERSAIRE de la MORT  de celui qui est le PREMIER SAUVEUR du PEUPLE AFRICAIN, partout où qu’il soit à travers le monde.

Mais, les SAUVEURS ne MEURENT pas, mais ils VOYAGENT et vont s’asseoir, chacun sur le TRÔNE céleste lui réservé. Ils ont toujours parmi nous en esprit.

Né d’une manière mystérieuse et décédé aussi de la même manière, cet HOMME n’est nullement de ce monde nous référant aux exploits combien inédits, combien grandioses qu’aucun autre humain sur terre n’ait jusque-là accomplis, en si peu de temps, tout au long de son Ministère Divin qui n’aura duré que l’espace de six mois, dont trois en public et trois autres en toute clandestinité, car traqué par le COLONISATEUR BELGE qui en voulait à sa tête.

Six mois seulement au cours desquels 146 macchabées ont recouvré la vie et 17892 malades ont été guéris de leurs maux et handicaps au grand dam des colons flamands, des missionnaires catholiques et protestants, et de tous les ennemis opposés à la SPIRITUALITE AFRICAINE. Des aveugles, des sourds, des paralytiques, des bossus, des handicapés, tous eurent gain de cause et virent chacun, son mal disparaître juste par imposition de main du Sauveur. Les charlatans, les sorciers, les magiciens  se dépouillèrent de leurs bagages occultes jetés au feu. C’est FORMIDABLE, C’est INCROYABLE ! Et toutes les maisons de santé, toutes les entreprises de Kinshasa et des environs se vidèrent de leurs malades et de leurs personnels. Tous ne pensaient qu’à aller RECEVOIR, à NKAMBA, la main salvatrice du SAUVEUR DES AFRICAINS. Une ère nouvelle, un soleil nouveau, prenait jour en AFRQUE !

Et c’est là que les ennemis des Africains, les COLONS FLAMANDS, de connivence avec le clergé catholique t protestant, sous le chapeautage de la Royauté Belge et du Vatican, tinrent des conciliabules au cours desquels ils décidèrent d’éliminer KIMBANGU DIATUNGUNA. Il fut soumis à une parodie de procès qui ne pouvait aboutir que sur la PEIN DE MORT. Le ROI BELGE en décida autrement et opta pour une mesure d’assouplissement de PRISON A VIE et TRAVAUX FORCES.

Le Premier SAUVEUR des Africains a subi son martyr, pauvre innocent, comme EMMANUEL a eu à  en souffrir sur le Chemin de la Croix qui l’aura conduit à la mort à Golgotha (selon la Bible). La REMPAD reconnaît bien EMMANUEL comme étant le Second SAUVEUR, après MOÏSE, venus tous deux sur Terre UNIQUEMENT pour le Salut Eternel des peuples issus des douze tribus d’Israël. EMMANUEL ou Jésus n’est pas LE SAUVEUR UNIVERSEL comme l’occident voudrait bien l’INCULQUER dans la CONSCIENCE DES AFRICAINS. Les FRONTIERES DE LA SPIRITUALITE d’une race donnée sont INVIOLABLES et ne peuvent en aucun moment être TRANSGRESSEES, sinon c’est la perte totale de son IDENTITE, de sa PERSONNALITE et de ses RACINES..Aucune RELIGION ne peut empiéter sur les plates-bandes de l’autre.

 

Et c’est là le COMBAT ultime DE LA SPIRITUALITE que n’ont cessé de mener nos deux SAUVEURS  KIMBANGU et MPADI face à l’INVASION des RELIGIONS ETRANGERES qui ont  façonné une fausse IDENTITE  dont-elles ont revêtu l’AFRIQUE TOUTE ENTIERE, COMBAT qui leur ont valu emprisonnement, relégation et mort injustes.

Le PREMIER SAUVEUR KIMBANGU est MORT le 12 octobre 1951 et le SECOND, PAPA MPADI, le 19 Mars 1991. Grâce à la mesure du ROI des Belges, KIMBANGU s’est retrouvé à la Prison d’Elisabethville (Province de Katanga). Bien avnt cela, il avait prédit qu’après LUI viendrait son SUCCESSEUR, un DEUXIEME SIMON qui sera DUR COMME PIERRE. Lui aussi, après le début de son Ministère Divin, le 07 Septembre 1939, sera arrêté le 13 du même mois, et après plusieurs transfèrements à travers plusieurs prisons de la RDCongo, il finira par atterrir à la Prison d’Elisabethville où il sera accueilli par KIMBANGU. Voyez comment notre DIEU, WAMBA WA MPUNGU TULENDO arrange  les choses. Que c’est MERVEILLEUX ! Pendant que les COLONS FLAMANDS et leurs complices Missionnaires Catholiques, Protestants et Salutistes (CAPROSAL) croient les faire souffrir, ils oublient que quelque part LE PLAN DE DIEU est en train de se réaliser.

Les deux SAUVEURS ont passé une vie carcérale entourée de tout traitement allant à l’encontre des Droits Humains, vie qu’ils ont partagée ensemble pendant CINQ ANS, CINQ MOIS et VINGT-SIX JOURS. Cette RENCONTRE préparée par WAMBA WA MPUNGU TULENDO leur a permis de  se concerter profondément et de faire une REMISE ET REPRISE sur les AFFAIRES CELESTES, qu’ils finiront par ranger dans TROIS DOSSIERS intitulés, en dialecte kongo : «  MATUTA, MATUKANGA, MATUBINDA »., ce qui signifie : « Ce dont nous avons parlé », « Ce que nous avons arrêté » et «  ce que nous avons mis en suspens ».

KIMBANGU a VOYAGE après TRENTE ANS de prison, le 12 Octobre à 15 heures, après 48 tentatives d’assassinat par des moyens occultes et inhumains mijotés par les COLONS. A la 49ème tentative, et KIMBANGU sentant la fin de sa mission, a accepter de se faire examiner au centrez médical de la prison. Et c’est là que ses ennemis l’ont empoisonné.

Les Deux Sauveurs ont VOYAGE, vivent nos SAUVEURS !

Mais après eux, y a-t-il UN ELU choisi pour continuer à faire paître leur TROUPEAU de brebis Africaines ? Les CHARLATANS, les IMPOSTEURS se revêtant de tous les NOMS IMPRESSIONANTS et même de ceux de MPADI et de KIMBANGU, élèveront leurs voix sur la place publique pour s’autoproclamer HERITIERS des Sauveurs.

La sagesse NTANDU (Kongo-Central) nous dit : «  GO KISALU KA KI NGEYE KO, KA KI NGEYE KO », c’est-à-dire : «  SI TU N’ES PAS CHOISI A UN POSTE, N’Y VA PAS PAR FORCE OU PAR  IMPOSTURE ».

Ou encore : « NGOLA KUNA MASA, TUMBA BAN’TUMBA, KAYALA MPAMBA KO » comme pour dire en français : «  CE N’EST PAS D’ELLE-MÊME QUE LA SILURE EST REINE DANS NOS RIVIERES, C’EST LA NATURE QUI L’A VOULU AINSI».

Tous ces récits événementiels marquant la SPIRITUALITE AFRICAINE, partant de la CREATION du MONDE avec l’apparition de nos deux premiers parents Africains NZALAPANDA et KITELE KINAMBU, en passant par KIMPA VITA, jusqu’à l’avènement de KIMBANGU et de MPADI, vous les saisirez auprès de la RELIGION MPADISTE, conduite par le SEUL et UNIQUE HERITIER DE KAMBANGU ET MPADI au nom de LULENDO BOSEKOTA KITEDIKA MPADI PORTEFEUILLE. C’est lui seul et personne d’autre. Et son nom ne se retrouve sur aucune de l'occultisme ou des loges à travers le monde.  Tout individu oeuvrant, prestant au nom de MPADI ou de KIMBANGU en dehors du CADRE DE LA REMPAD, n’est qu’un SIMPLE IMPOSTEUR, UN PECHEUR EN EAU TROUBLE visant à conduire les paisibles BREBIS AFRICAINES de KIMBANGU et MPADI droit vers le RAVIN DE LA PERDITION.

 

LUCAS

TEL : 089 307 26 20

Lire la suite