Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.multidimensions.over-blog.com

SOPRANO, REGARDE-MOI

26 Juin 2013 , Rédigé par Lucas Publié dans #RELIGION ANCESTRALE

Moi, j’ai pas le même Islam que Ben Laden

 

Mon Dieu, montre-moi ta vraie église,

Montre-moi le vrai chemin, le vrai islam

L’islam de Mahomet et de Lebab ?

L’Islam de Ben Laden, l’Islam des poseurs des bombes ?

L’Islam des destructeurs  des immeubles , des avions, des trains ?

L’Islam des Kamikazes ?

Y a-t-il un Islam d’un Allah sanguinaire et d’un Allah doux ?

Je suis perdu, Grand Dieu,

Aide-moi, je t’en supplie

Soprano, montre-moi le versant sur lequel tu t’accroches

Montre-moi l’orbite de l’Islam sur lequel tu gravites

Peut-être que tu es du bon côté, je veux te rejoindre

 

Mon Dieu, montre-moi le vrai chemin qui mène à toi

Où est l’église de Jésus ? La vraie alors !

Faut-il que j’aille fouiller au Vatican et  voir le Pape ?

A-t-il vraiment reçu mandat de Jésus d’ouvrir cette boîte ?

Mon Dieu, où faut-il que j’aille ? Montre-moi, s’il te plaît

Non, j’étouffe, je me meurs, sors-moi de là,

Sors-moi de cet imbroglio spirituel !

Tends-moi la perche et tire moi de là

Puis-je  aller voir les orthodoxes ? Les Protestants ?

Mais ils formaient un tout au début,

Pourquoi se sont-ils séparés ? Dis-moi, Grand Dieu !

Montre-moi le vrai chemin,

Montre-le moi, vite, je veux être sauvé,

Je m’enlise dans ce sable mouvant spirituel

Je m’enlise dans ce marécage boueux d’églises

J’ai le sable au coup

J’ai la boue à la bouche

Je suis comme une mouche tombée dans un vase de glue

Mes ailes se sont fondues comme celles d’une mouche

D’une mouche confondant la flamme à la lumière du jour

Bientôt je vais disparaître, balance-moi la corde !

 

Là, à l’ouest, il y a Bouddha qui me fait signe de la main,

Faut-il que j’y aille, Maître des Maîtres ?

Guide-moi, quel choix faire, où aller

Mais je ne comprends rien Grand Dieu ! C’est dur !

Pourquoi chrétiens, musulmans, bouddhistes,

Pourquoi ne peuvent-ils s’entendre ?

Pourquoi ne font-ils que s’entrretuer pour ton nom ?

Reste à savoir si réellement c’est  pour ton nom !

 

 

 

Mais, qu’est-ce que tu as prévu pour moi ? Seigneur Dieu

Suivre Dona Nsimba Ishipa Béatrice et Kimbangu Simon

Avec Mpadi Buka Makengo (Simon) 

Ou suivre ces églises qui se sont établies sur mon sol,

Qui se sont emparées de mon Afrique à coup de sang

Mon sol africain dont je ne suis plus le maître,

Sur mon sol africain où je suis lié et fait esclave

Ou suivre Mwanda Nsemi, ou Matsua.

 

L’Afrique est étouffée, Grand Dieu,

Un sarclage s’impose, il faut un élagage des branches inutiles

Ou le déracinement des arbres impropres

Seule ta force, seule ta main, peut le faire

L’Afrique est liée, ficelée par plusieurs religions,

Plusieurs religions venues d’ailleurs

Plusieurs religions qui parlent toutes en ton nom

Mais ne savent pas toutes former une seule Eglise terrestre,

Chacune d’elles a ses doctrines, ses principes, ses statuts

Ses concepts, ses stratégies, ses plans, ses projets.

 

Quand je dis que mon sauveur est Kimbangu

Tout le monde me traite de fou, d’hérésie,

Mais quand je porte la blouse de l’islamiste

Quand je mets la casaque du catholique

Quand je porte le manteau du protestant

On me prend pour un homme normal

Tout le monde me respecte, m’applaudit

 

- De quel côté es-tu toi ?

- Du coté du Vatican, catholique

- Ah ! moi, du côté de ceux qui ont protesté

- et l’ami, là-bas, dis-moi qui tu hantes ?

- Allah, Mahomet !

- tu es islamiste, ah, c’est bien !

- Et le frère ici, tu es d’où ?

- Moi je suis sur les traces de Simon Kimbangu

 - Quoi ? de quoi tu parles-toi ? De quel oiseau ?

- Je vous dis qui je suis du côté de Dieu de Kimbangu

- Va te faire soigner, mon pote, il y a un truc anormal en toi !

 

Vous voyez cela ? De mon Dieu, ils n’en veulent pas,

Ils ne veulent pas en entendre parler

Le leur, ils me l’imposent le fusil pointé sur ma poitrine

Ils me l’imposent le sabre posé sur ma gorge

Ils me l’imposent sinon, c’est l’embargo

Sinon pas de nourriture, pas d’aide humanitaire

Qui  t’a dit que tu étais indépendante, Afrique ?

Qui  t’a dit que tu étais libre, Afrique ?

 

Mais, Soprano dixit : moi je suis moi

Moi, j’ai pas le même catholicisme que Benoît XVI

Moi, j’ai pas le même islamisme que Saddham Hussein

Moi, j’ai pas le même bouddhisme que Mao-Tsé-Toung

 

 

 

 

 

Moi, suis moi, de l’église de Jésus sans panneau publicitaire

De l’église de Jésus sans encens,

De l’église de Jésus sans cérémonie,

De l’église de Jésus à ciel ouvert.

 

Moi, je suis moi, suis pas d’adam ni d’Eve,

Ni d’Abraham, ni de Moïse, ni de Noé, ni d’Israël

Contrairement à ce qu’on a fait gober à mes ancêtres

Moi, je suis moi, descendant de Nzalapanda, de Kitedi-Kinambu

De Dona Nsimba Vita Ishipa Béatrice, de Kimbangu Simon

Moi je suis moi, du clan Vitinimi Na Mpangu zi Kongo

Le clan royal et spirituel de Kongo dia Ntotila .

 

Moi je suis moi

Mon Dieu Noir est un Dieu de paix, d’amour

Toute personne, quelque soit son appartenance spirituelle,

Sa couleur, sa langue, sa coutume

Est mon frère, mon autre moi-même,

Par le sang rouge, dénominateur commun,

Qui coule dans les veines de chacun de nous !

 

Moi je suis moi, sur le plan spirituel, je suis kimbaguiste

Toi tu es toi, Soprano, de l’autre islam que Ben Laden

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

c3cg892qow 21/12/2019 02:36

In addition, isn't merely acid-free archival high quality, but eco-friendly, for the reason that Common Crest articles are usually carbon-neutral, FSC credentialed, together with Green-e trained.